Accueil / Projet / Parler de son idée de création d’entreprise? Un gage de réussite!
Parler de son idéede création d'entreprise pour réussir

Parler de son idée de création d’entreprise? Un gage de réussite!

 

De mon point de vue, il ne faut jamais rester isolé dans son idée de création d’entreprise. Vous pouvez trouver une idée géniale et révolutionnaire et vous lancer dedans puis vous rendre compte que personne ne veut de votre produit, que ce soit les clients potentiels, ou bien votre banquier ou les investisseurs. Or si vous en aviez parlé autour de vous, vous vous en seriez rapidement rendu compte et n’auriez pas perdu ni de temps ni d’argent.

 

Parler de son idée pour la rendre simple

« Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement« , Nicolas BOILEAU.

Cette citation prends tout son sens lorsqu’il s’agit de votre idée d’entreprise. Il est essentiel pour vous d’être en mesure  d‘expliquer clairement ce qu’est votre idée, et ce qu’elle implique.

Ceci est d’autant plus vrai que vous allez rencontrer beaucoup d’interlocuteurs différents lors votre parcours de création: des banquiers, des conseils, des fournisseurs, des investisseurs… Chaque interlocuteur comprendra votre idée à sa façon si elle n’est pas clairement définie. Il convient donc qu’elle soit la mieux exprimée possible pour éviter toute déconvenue.

Etre capable d’énoncer clairement, rapidement et simplement son idée est crucial pour vous. Cela permet de savoir où vous allez. Quand vous êtes en voiture, si vous ne savez pas où vous allez vous ne trouverez jamais comment vous y rendre.

Et bien là c’est pareil. Tant que tout le monde ne comprends pas du premier coup votre idée, continuez à travailler. Un client ne vas pas faire l’effort de comprendre, c’est à vous de faire l’effort.

Parler de son idée pour l’enrichir

Parler de son idée c’est comme une mini étude de marché préalable. Les retours et les avis que vont vous donner vos interlocuteurs sont une aide importante dans le développement de votre idée. En effet, ils peuvent vous proposez des choses à inclure dans votre idée, ou vous la faire voir sous un autre angle etc. Dans tous les cas, plus vous aurez d’avis différents, plus vous serez à même de déceler le potentiel de votre idée.

Tout cela doit vous permettre de prendre du recul vis-à-vis de votre idée, et ainsi la développer de manière optimale.

Si les gens ne sont pas réceptifs à votre idée, il ne faut pas se braquer, se dire qu’ils ne comprennent rien et que c’est pour cela qu’ils ne trouvent pas votre idée géniale. Je vous le dis encore une fois: il faut que vous preniez du recul!

Posez vous, prenez le temps de réfléchir vraiment, de bien analyser ce que vous ont répondu les gens à qui vous en avez parlé. M’ont ils répondu ça parce-que mon projet est compliqué? parce qu’il n’est pas bon? parce que je ne l’ai pas bien expliqué?

Posez-vous ces questions, et faites le réellement. Ce travail en amont vous fera gagner énormément de temps par la suite.

Si tous le monde vous dis que c’est génial, ne foncez pas non-plus tête baissée. Là encore, prenez du recul et prenez le temps de faire une vrai étude de marché.

 

Conclusion: votre idée de création d’entreprise, il faut en parler!

Vous allez me dire « Oui, mais si je leur parle de mon idée, ils vont me la piquer! ». Et bien non!

Monter une entreprise ce n’est pas facile. Ca demande du temps, de l’argent et surtout un investissement personnel important. Les gens qui ne montent pas d’entreprises ne le font pas parcequ’ils n’ont pas d’idée mais parcequ’ils n’en ont pas envie. Ils ne sont pas dans une démarche de création, et donc le risque qu’ils vous volent votre idée, montent une entreprise et qu’elle soit rentable est très très faible.

Mais oui, il peut y avoir un risque. Et alors? Créer une entreprise c’est prendre un gros risque, prendre un décision c’est aussi prendre un risque, diriger une entreprise c’est prendre ds risques tous les jours. Prendre des risques (des risques mesurés mais des risques quand même) c’est ce qui fait de vous un entrepreneur! Alors lancez-vous!

 

A retenir

– Ne pas rester isolé dans son idée

– Ce qui se conçoit bien, s’énonce clairement

– En parler, c’est là tester alors n’hésitez pas

– Prenez du recul vis-à-vis de votre projet

Regardez aussi

Comment définir un BON objectif pour votre entreprise

Lors de la création et de la gestion d;une entreprise, définir un bon objectif d’entreprise …

Bonne nouvelle: c’est la reprise!

Comme vous l’avez sans doute vu, ce blog n’a pas été mis à jour depuis …

2 commentaires

  1. Je suis totalement en accord avec votre approche, mais ne pensez-vous pas qu’il y a aussi un risque de se faire voler son idée ? Je trouve qu’il parfois mieux de n’exposer que les grandes lignes, en prenant le risque d’une mauvaise perception par l’interlocuteur, plutôt que d’en dévoiler trop.
    C’est peut être de la paranoïa mais jusqu’à présent ça a bien fonctionné.

    • Bonjour Louis,

      A mon avis, tout dépends de vos interlocuteurs. Le risque de se faire voler son idée est quand même faible. Combien de fois des personnes se sont dis « tiens je devrais faire ceci » ou encore « un produit comme ça ca va forcément marcher » et qui au final ne font rien. L’envie décline au fur et à mesure que le temps passe pour la grande majorité des gens.
      Bien sûr, si vous êtes entouré d’entrepreneurs il convient d’être plus prudent sur ce que vous dévoilez. Mais en général, il est vraiment peu probable que vous vous fassiez voler votre idée.

      Henri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *