Accueil / Création / Financement de son entreprise: Le prêt Bancaire

Financement de son entreprise: Le prêt Bancaire

Le prêt bancaire reste un des moyens les plus répandus en ce qui concerne le financement des créations d’entreprises. Cependant il y a plusieurs choses qu’il est bon de mettre en perspective lorsque l’on souhaite faire financer sa création par un prêt bancaire. Cet article a pour but d’insister sur deux points essentiels lorsque l’on souhaite faire appel à des banques.

 

L’expérience

Le banques ne sont pas du tout enclines à prêter à des personnes sans expériences ou en ayant que peu (moins de 3ans d’expérience significative). Si vous ne disposez pas de cette expérience rien de vous empêche de faire des demandes mais il sera bien difficile d’obtenir un quelconque prêt d’une banque si vous manquez d’expérience.

La solution serait, soit de participer à des concours d’entrepreneuriat s’il y en a dans votre secteur, soit de faire appel à un Business Angel qui lui sera plus enclin à vous octroyer des financements si votre projet lui plait.

L’autre moyen d’obtenir un prêt sans expérience est, bien sûr, de disposer d’un patrimoine conséquent et de le mettre en garantie de prêt d’où la deuxième partie de cet article.

L’argent

En effet, il vaut mieux disposer d’un minimum de patrimoine si l’on espère pouvoir faire appel aux banques dans le cadre d’une création d’entreprise. Aucune banque ne vous prêtera d’argent sans qu’une caution personnelle soit demandée.

Ainsi, il vaut mieux disposer d’ores et déjà d’un patrimoine dont la valeur est environ celle du prêt demandé pour que les choses aillent rapidement. Attention, si vous comptez acheter un fondsde commerce, un droit au bail, ou un pas de porte avec le prêt que vous souhaitez contracter ce dernier sera quasi obligatoirement nantis avec le prêt.

 

Dans tous les cas, il ne faut surtout pas hésiter à aller voir le plus de banques possible et les organismes qui pourraient vous aider à obtenir ce prêt. De plus, il convient d’avoir un très bon dossier de présentation, incluant un bon business plan et une étude de marché prometteuse.

Cependant, et afin d’aider les jeunes créateurs d’entreprises deux possibilités sont offertes: le Prêt à la Création d’Entreprise (PCE) et la Contre-Garantie bancaire. Ces deux possibilités feront l’objet d’un article chacune prochainement afin de les expliquer en détail.

 

A retenir

– Insister sur son expérience si elle est significative

– Ne pas oublier que la banque va vous demander d’être caution personnelle sur ce prêt

– Faire appel à des organismes spécialisés en cas de problème ou de doutes

Crédit photo: http://www.photo-libre.fr

Regardez aussi

Ampoule allumée au milieu d'ampoules éteintes

Découvrez 8 choses que les personnes qui réussissent font différemment

Il existent des personnes qui réussisent tout. Enfin pas tout à fait, mais en tout …

2 commentaires

  1. Bonjour

    Très bon article.
    Attention toutefois à ne pas confondre la contre-garantie avec la caution.
    J’en sais quelquechose : pour mon entreprise j’avais contracté un prêt contre-garanti par OSEO. Mais suite à la LJ de la société j’ai été appelé en caution par la banque car OSEO ne faisait que garantir le prêt et ne le cautionnait pas … La banque n’a pas été suffisamment pro pour m’expliquer la subtilité juridique existante !

    • Bonjour cOOdil,
      Merci pour ce commentaire, effectivement la contre-garantie n’est pas une caution. Je m’apprêtais à publier mon article traitant du sujet justement ce soir. Je vous laisserai donc me dire ce que vous en pensez!
      A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *