Accueil / Financement / Utilisation et principes de la contre-garantie bancaire
Classeurs de couleur

Utilisation et principes de la contre-garantie bancaire

Pour faire échos à l’article sur le prêt bancaire voici un article sur la possibilité qui vous a sans doute été proposée si vous êtes un créateur: la contre-garantie bancaire. Je tenais donc à vous faire un petit article vous décrivant les principes et l’utilisation de la contre-garantie bancaire.

 

La contre-garantie bancaire est très souvent utilisée lors des prêt accordés aux créateurs d’entreprises (si ce n’est pas systématique). Cette contre-garantie, bien souvent proposé par des organismes comme OSEO (aujourd’hui BPI), permet d’obtenir plus facilement un prêt auprès des organismes bancaires si ce n’est l’obtenir tout court.

Comme dit plus haut elle vous a sans doute été proposée par votre banquier, car lui veut prendre le moins de risque possible et donc n’est pas très enclin à financer des créations d’entreprises, surtout si vous n’avez pas les deux caractéristique expliquées dans l’article précédent à savoir: de l’expérience ou/et de l’argent.

Alors la contre-garantie bancaire comment ça marche? C’est simple, et ça s’explique en deux points.

Le transfert de risque de la banque vers un autre organisme

Le principal intérêt d’une contre-garantie bancaire est de transférer le risque pris par la banque lors du prêt vers un autre acteur moyennant le paiement d’un intérêt supplémentaire.

En simple, la banque vous fait un prêt de 100 000 euros, si vous ne pouvez pas le rembourser et que votre caution est trop faible, la banque perd une partie de son argent. Or avec une contre garantie, quand vous ne pouvez plus rembourser votre prêt, et que votre caution est épuisée, elle va pouvoir aller voir l’organisme de contre-garantie et lui demander le remboursement du reste (en fonction du montant de la contre-garantie).

Ce qu’il faut bien comprendre c’est que la contre-garantie est en faveur de la banque, elle ne se substitue à votre caution que lorsque votre caution est épuisée. Bien souvent, en tout cas avec des organismes comme OSEO (aujourd’hui BPI), le fait de contracter un contre garantie bancaire limite votre caution personnelle maximum à 50% de l’emprunt et c’est OBLIGATOIRE (le pourcentage peut, bien sûr, être moins élevé).

Ainsi, la banque prends moins de risque et peut donc prêter plus facilement.

Le paiement d’un intérêt supplémentaire

 

Les organismes de contre-garantie facturent leur service à la banque et uniquement à la banque. Ce qui est logique étant donné que la contre-garantie ne concerne que la banque. Mais dans les faits, jamais une banque ne prendre à son compte le coût de cette contre-garantie.

Elle vous facturera donc le coût de la contre-garantie. Vous n’êtes pas obligé de l’accepter et si un banquier vous dit que c’est à vous de la payer, sachez qu’il vous ment.

En conclusion, la contre-garantie bancaire est un moyen pour la banque de limiter son risque pris en accordant un prêt et donc vous prêter plus facilement de l’argent pour créer votre entreprise. Cependant, tout cela a un coût et il vous sera bien souvent demander de le payer.

A retenir

– La contre-garantie bancaire est un moyen d’obtenir plus facilement un prêt bancaire

– Elle ne se substitue pas à votre caution personnelle et n’intervient qu’après son épuisement

– La banque vous refacturera systématiquement le coût de cette contre-garantie

– Si OSEO (aujourd’hui BPI) vous accorde une contre-garantie, votre caution personnelle ne peut être plus élevée que 50%

 

Crédit photo: http://www.photo-libre.fr 

Regardez aussi

Financer son projet apport personnel

Financer son projet d’entreprise: L’apport personnel

La recherche de financement (apport personnel ou bien prêt bancaire) est une des étapes incontournable …

8 commentaires

  1. la définition de la contre garantie me satisfait et répond clairement a ma préoccupation.

  2. Bonjour, merci pour cet article vraiment très précis et bien expliqué. J’ai toujours eu du mal, jusqu’à présent, à comprendre comment fonctionnait la contre-garantie bancaire. A bientôt.

  3. Je voudrais savoir En cas de defaillance de l’emprunteur et de sa caution et le remboursement de l’emprunt par la contre garantie, est ce que cette dernière peut se retourner contre l’emprunteur principal et sa caution

  4. Quelle est donc la garantie du contre garant? Dispose-t-il d’un moyen de recours contre l’emprunteur ou la caution de ce dernier? Merci de nous éclairer.

  5. Merci pour cette rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *