Pourquoi ne pas juste créer une To-Do List, mais aussi une Don’t Do List

Cet article peut sembler un peu bizarre au premier abord. En effet, autant une To-Do List, tout le monde voit l’intérêt qui en découle et est familier avec son utilisation, mais une Don’t Do List peu de personnes l’utilisent.

 

La Don’t Do List: Un outil de concentration

La To Do List vous permet de vous focaliser  sur vos actions futures, sur ce qui doit être fait et dans quel timing. C’est un formidable outil pour garder constamment en tête ses objectifs et permettre ainsi de ne pas perdre le cap. Mais cette To Do List ne vous permet pas de ne pas faire d’autres choses supplémentaires. Vous allez me dire que faire des choses supplémentaires ce n’est pas forcément mal. Dans l’idée oui, mais faire des choses supplémentaire signifie y passer du temps, et potentiellement en perdre. Or on perd tous du temps, on a tous ses petites manies et il est bien souvent difficile d’y échapper. La Don’t Do List est donc là pour ça.

Le but de cette liste est de vous donner une vue sur ce que vous ne voulez pas. Vous y listez ce qui ne vous plait pas, ou ce que vous ne voulez pas mettre en place. Cela va vous aider à vous focaliser sur votre but.

L’élaboration de la Don’t Do list

Pour élaborer cette liste, posez-vous des questions sur votre façon de faire. Demandez-vous ce qui vous fais perdre du temps, ce qui vous distrait dans votre travail. Cela peut aller de faire un passage sur Facebook, à prendre de longues pauses, en passant par la définitions des moments de la journées où vous êtes le plus productif.

Je ne vous dis pas d’arréter tous les à côtés, bien au contraire. Il s’agit d’identifier les à côté qui vous prennent du temps, qui vous en font perdre et qui n’apporte pas de valeur. Faire une pause a un intérêt, et c’est même indispensable, mais il ne faut pas que vous puissiez culpabiliser de cette pause cela lui ferait perdre tout son intérêt.

Il s’agit aussi d’y lister ce qui fait que vous vous éparpillez. Vous avez tendance à vous lancer dans beaucoup de projets sans les terminer? Listez cela dans votre Don’t-Do List et focalisez vous uniquement sur les projets listés dans votre To-Do List.

Une fois que vous avez élaboré cette liste, il ne reste plus qu’à la suivre. Facile n’est-ce pas? Sauf que vous verrez qu’autant la TO DO list est assez simple à suivre dans le sens où les choses s’y retire au fur et à mesure, la Don’t-Do list est bien plus difficile à tenir. Vous ne pouvez pas retirer des points aussi facilement que sur votre To-Do List.

 

En conclusion, il s’agit ici d’un vrai travail sur sois-même. Identifier les points qui nous font perdre du temps est difficile et il faut une certaine honneteté intelectuelle. Cependant, vous vous en trouverez bien plus efficace et vous verrez que votre TO DO List ne s’en sentira que mieux! La Don’t-Do List est un outils très puissant, qui vous permettra d’atteindre plus facilement et rapidement vos objectifs en vous permettant de toujours rester focalisé sur ces derniers.

L’essayer c’est l’adopter!

 

A retenir:

– La don’t do list est aussi importante que la TO DO List

– Tâchez de vous y tenir, vous verrez son efficacité

– Listez les comportements parasites, ceux qui vous empêchent de vous concentrer

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 Responses to Pourquoi ne pas juste créer une To-Do List, mais aussi une Don’t Do List

  1. Sarah dit :

    Pour l’année 2014, j’ai décidé de créer cette liste et faire mon maximum pour réaliser les différents points relevés. J’en ai pleins de choses que je voudrais réaliser. Merci pour le conseil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by WordPress | Designed by: best suv | Thanks to audi suv, infiniti suv and toyota suv
Lire les articles précédents :
Un Business Plan? Et pourquoi pas un BON Business plan?

Le Business Plan est un des documents demandé à tout porteur de projet. Peut importe qui vous allez voir, où...

Fermer