Accueil / Gestion / Une réaction négative? Prenez le comme une chance!
Comment gérer les réactions négatives

Une réaction négative? Prenez le comme une chance!

Tout le monde en a déjà fait l’expérience, recevoir des critiques n’est ni agréable ni le but recherché lorsque l’on entreprend quelque chose. Quand on a une activité publique (dans le sens ou d’autres personnes pourront juger et intervenir sur votre activité/vos prises de parole) il faut s’attendre à recevoir des commentaires sur ses performances, ou son travail.

Les réactions et les commentaires peuvent être classés dans trois grandes catégories. Pour des raisons de simplicité nous ne considérerons que ces trois catégories mais bien sûr elles sont données à tire indicatif et chaque réaction et commentaire est bien sûr différent des autres.

 

 La réaction positive

La réaction positive c’est celle qui est en votre faveur, qui va dans votre sens. C’est celle qui vous félicite. Elle est toujours agréable à recevoir alors il faut en prendre soin. Profitez en, et prenez le temps de bien l’apprécier. C’est pour ce genre de critique et ce type de réactions que l’on fait son activité alors il faut l’apprécier.

Cependant il faut aussi la tempérer. Il faut analyser  la manière et la façon dont on l’a obtenue.

Imaginez maintenant que vous avez assisté à une conférence. Vous êtes dans le public et la personne qui a fait la conférence vous prend à parti. Il vous demande ce que vous avez pensé de la conférence. A-t-il été bon orateur? A-t-il été compréhensible? Que répondez-vous?  Une réaction positive dans ce cas risque d’intervenir dans 9 cas sur 10. La pression du groupe, l’envie de ne pas s’étendre plus sur le sujet, ou le fait de ne pas avoir envie de parler peuvent amener la personne à donner un avis positif, là où il aurait pus être neutre, voir négatif dans un autre contexte. En revanche, un retour donné anonymement, via un formulaire distribué à la fin de la présentation aura beaucoup plus de poids.

Il convient donc de prendre en compte le contexte. Une réaction positive obtenue dans un contexte non libre voir contraint ne vaut pas grand chose.

 

L’absence de réaction

L’absence de réaction est quant à elle un peu déconcertante et peut signifier deux choses. Soit vous avez été tellement bon que les personnes n’ont pas de choses à ajouter et donc restent sans voix, soit vous n’avez pas réussis à attirer leur attention et donc ils ne daignent même pas réagir à vos propos. C’est bien souvent le cas lorsque les personnes répondent à des questionnaires de satisfaction ou bien lorsque que vous demandez si les personnes ont des questions et que votre auditoire n’est pas assez informé ou sélectionné.

Cette absence de réaction doit être analysée car elle prouve bien souvent que vous n’avez pas atteint totalement votre but. En effet, qu’il s’agisse d’une présentation orale, ou bien d’une présentation autre (comme un lancement de nouveau produit) vous n’avez pas réussis à susciter assez d’intérêt auprès de votre cible pour lui donner l’envie de réagir, que ce soit en bien ou en mal. Il y a donc des choses à retravailler et à repenser pour vos prochaines interventions ou vos prochains lancements.

 

 La réaction négative

La réaction négative est quand à elle celle qui fait le plus mal, mais il s’agit bien souvent de la réaction la plus utile pour vous. Je parle ici de réaction négative un minimum argumentée et qui apporte quelque chose, pas à une réaction « bête et méchante » qui n’apporte rien si ce n’est mettre en évidence une rancœur ou une envie de faire mal de la part de l’auteur.

Ce type de réaction peut vous aider de trois manières: elle permet de tempérer les réactions positives et leurs auteur auront tendance à réfléchir plus profondément sur votre travail, elle permet de potentiellement créer un nouveau contexte dans lequel votre idée ne l’applique que mal et que vous n’aviez pas vu, elle vous oblige à revoir la qualité de vos arguments.

Surtout, une réaction négative permets un débat, une discussion, une vision positive/négative des choses qui amène à une meilleure réflexion, une meilleure prise en compte des différences. Ainsi elle ramène l’argumentation dans une réalité plus complexe et permets de ne pas rester dans une vision unilatérale. Tout le monde, participants, simples spectateur ou bien encore la personne subissant ce type de réaction en sort grandit. La réflexion et l’échange reste le plus important et la meilleure manière d’apprendre.

La réaction négative vous indique aussi que vous avez touché un point qui mérite une plus grande réflexion. En effet, cette réaction indique que ce point fait réagir et donc mérite d’être plus approfondis.

 

Une réaction, quelle soit positive, ou négative est toujours quelque chose à analyser lorsque vous présentez quelque chose. Analysez le contexte de ces réactions et poser vous les bonnes questions. Lorsque vous recevez une réaction négative, ne vous braquez pas, cherchez à découvrir le pourquoi de cette réaction et tirez en les conclusions appropriées.

Une réaction négative est ce qui va vous permettre d’évoluer, de changer et d’améliorer votre produit ou votre présentation. Alors, prenez les réactions négatives comme une chance!

 

Regardez aussi

Mener son projet vers le succès

Vous avez un projet? Gardez toujours en tête les deux choses suivantes!

Lorsqu’on est entrepreneur ou porteur de projet, on est assaillis d’informations, de demandes, de besoins. …

Arrêter de se dire surchargé

Pourquoi vous devez arrêter de vous dire surchargé!

On l’a tous vu, entendu et fait. Se dire surchargé, débordé, sous l’eau etc. Autant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *